desherbeur-thermique-wkb-400-40-cm

Les critères pour bien faire le choix de son désherbeur thermique…

Marchand
Stock
Prix
Lien
Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

Bien choisir son désherbeur est une bonne façon de se garantir un espace vert ou un jardin sans mauvaises herbes. Sur le marché, vous rencontrerez de nombreux modèles de désherbeurs. Alors, lequel choisir ?

Le désherbeur thermique : les différents types

On rencontre dans les magasins et autres boutiques dédiées 4 types de désherbeurs :

  • le désherbeur thermique direct à flamme nue ;
  • le désherbeur thermique à infrarouge ;
  • le désherbeur thermiques à vapeur ;
  • le désherbeur thermique à eau chaude.

Si tous ces appareils ont pour but le nettoyage des mauvaises herbes, ils ne fonctionnement pas de la même manière. Ainsi, pour un choix efficace, il faudra tenir compte de la surface à nettoyer et de bien d’autres aspects techniques.

La surface à nettoyer

Selon les surfaces à nettoyer, vous opterez pour un type particulier de désherbeur. Le désherbeur thermique direct à flamme nue est par exemple bien adapté pour les grandes surfaces, mais aussi pour les espaces difficiles d’accès.

On préfèrera par contre un désherbeur thermique à infrarouge dans des endroits où l’on désire préserver la flore des microorganismes. Très efficace, il n’agit que sur les plantes ciblées.

Les désherbeurs thermiques à vapeur et à eau chaude sont dans la même catégorie. Leur plus grand avantage est qu’ils sont écologiques. Le premier est pratique pour désherber des surfaces délicates comme celles à proximité de plastiques. Le second par contre est très bien adapté pour débarrasser les dalles et autres balcons de leurs mauvaises herbes.

Les aspects techniques du désherbeur thermique à considérer

Les principaux aspects techniques à considérer lors du choix d’un désherbeur sont entre autres :

  • le type de recharge ;
  • la qualité et la longueur du tuyau du désherbeur et le buse.

Sur le marché, deux types de recharge s’offrent à vous : les recharges à gaz et les recharges à eau. Les recharges à gaz se déclinent en bouteilles et en cartouches. Les premières sont adaptées pour les grandes surfaces. On utilisera les secondes pour les petits espaces.

Mais, en optant pour les recharges à gaz, il faudra également faire le choix entre le propane et le butane. Ce choix sera influencé par la saison ou la région où vous vivez. Le butane est moins cher et bien adapté pour les températures qui ne sont pas trop négatives.

Le propane est plus cher, mais permet un désherbage aussi bien en hiver qu’en été.

Les recharges à eau sont plus lourdes, moins pratiques, mais sont plus écologiques.

A ces formes de recharge, il faut compléter les modèles de désherbeurs électriques. Ils ont une puissance de 1 200 et 2 200 W et sont davantage adaptés pour les petites surfaces que les grandes. Ils sont par ailleurs silencieux et offrent une plus grande sécurité.

Le choix d’un tuyau de bonne qualité est un gage de sécurité. Optez donc pour la norme EN559 — 2 MPa. Le tuyau doit être également long : au-delà de 2 mètres de longueur est une option à ne pas négliger.

Enfin, vérifiez toujours si vos buses sont certifiées ISO. À côté de ce paramètre, optez pour des buses standards de 60 mm.

Auteur de l’article : Sory Bah

Rédacteur et spécialiste de marketing digital