Quelle différence entre sèche-linge à condensation et pompe à chaleur ?

Un sèche-linge est bien évidemment indispensable pour vous garantir un linge toujours propre et agréable à utiliser. Mais, plusieurs technologies régissent la fabrication de ces machines, avec des conséquences directes sur leurs performances. Voici les principales différences à connaitre en ce qui concerne les sèche-linges les plus en vogue sur le marché !

Qu’est-ce qu’un sèche-linge à condensation ou à pompe ?

Le sèche-linge désigne un appareil électroménager destiné à sécher le linge, comme son nom l’indique d’ailleurs. Mais, plusieurs technologies permettent d’aboutir à ce résultat : on peut donc avoir des machines de conceptions différentes. Ceci a bien évidemment des répercussions sur les performances de chaque type de machine, d’où une préférence des utilisateurs pour l’une ou l’autre des produits. Deux technologies sont principalement disponibles au niveau des sèche-linges. Il s’agit de la condensation et de la pompe à chaleur. Mais, les différences ne s’arrêtent pas là, comme nous le verrons dans les paragraphes qui suivent.

Le procédé d’installation du sèche-linge à condensation ou à pompe

  • Il existe une différence fondamentale dans le mode d’installation des deux catégories de sèche-linge précédemment citées. Le modèle avec une pompe à chaleur est doté d’un tuyau d’évacuation dont le rôle est d’expulser l’humidité hors de la machine. On parle ainsi de sèche-linge à chaleur dont l’installation doit comporter une gaine d’évacuation d’un minimum de 1,2 mètre de longueur. Cette gaine doit en outre se tenir à environ 30 cm du sol, ce qui implique aussi de percer un trou dans le mur de votre maison.
  • Dans le même temps, le sèche-linge doté d’un système de condensation est relativement simple à installer, car ne nécessitant pas de travaux importants. Vous n’avez qu’à le brancher à votre prise de secteur et prévoir un bac récupérateur d’eau. Il faudra bien entendu s’assurer de vider ledit bac à la fin de chaque cycle de séchage. Découvrez les techniques pour installer un lave-linge

Le problème de la consommation d’énergie électrique

La consommation énergétique est un facteur très déterminant dans le choix de votre sèche-linge. En effet, les différences de consommation peuvent vite devenir très significatives selon le cas. Le sèche-linge à système de condensation est lui très gourmand en énergie, de l’ordre de 299 à 616 kWh par an, ce qui lui vaut la classe B. Par contre, le modèle à pompe à chaleur est très frugal (169 à 277 kWh l’an), ce qui lui vaut la classe A++.

 

 

 

 

 

 

 

La facilité de maintenance des appareils de séchage

Un autre critère de distinction entre les modèles de sèche-linges est la facilité d’entretien offerte par chacun d’eux. Il est en effet important que le nettoyage soit le plus simplifié possible, afin de garantir des performances toujours au top. Ainsi, le sèche-linge le moins contraignant à entretenir et à nettoyer est celui à pompe à chaleur.

Le modèle à condensation est plus compliqué d’entretien, car après chaque cycle de séchage, il faut nettoyer le filtre et vider le bac de collecte d’eau.

Il est en outre indispensable, pour la bonne marche de cet appareil, de nettoyer son condensateur au moins une fois tous les trois mois.

Quelle différence entre sèche-linge à condensation et pompe à chaleur ?
5 (100%) 1 vote[s]

Auteur de l’article : Bah Ibrahima

Rédacteur et spécialiste de marketing digital